Qu’est ce qu’un poêle à accumulation ?

Publié le : 07 mars 20223 mins de lecture

Le poêle à accumulation, également appelé poêle à inertie ou poêle de masse est un foyer en pierre naturelle ou en céramique qui stocke la chaleur pendant la période de combustion. Quelques heures après son extinction, cet appareil de chauffage restitue la chaleur emmagasinée. Ainsi, un appareil de bonne qualité et aux performances excellentes peut couvrir les besoins en chauffage d’une habitation pendant de nombreuses heures. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Les composants et le fonctionnement d’un poêle à accumulation !

Lors de la combustion du bois, le noyau d’accumulation absorbe et stocke 60 à 70 % de l’énergie libérée. Fabriqué en céramique, c’est un composant très résistant à la chaleur sachant que la température peut très vite atteindre plus de 400°C lors de la combustion. Il libère par la suite la chaleur stockée par rayonnement de l’enveloppe extérieure. Parmi les autres composants du poêle à accumulation, citons le volet d’air thermomécanique qui retient la chaleur emmagasinée, le système de fermeture automatique qui assure une utilisation plus facile de la porte, et le module de convection (sur demande) pour augmenter l’émission de chaleur directe. En fonction du tirage de la cheminée, il est à noter que la combustion du principe Top-Down peut durer plus de 2 heures.

Les types de poêles à accumulation !

Les poêles à inertie se divisent en deux grandes catégories : Les poêles allemands (Kachelofen, Grundofen) et les poêles finlandais (finovens). La principale différence entre ces deux modèles réside dans le type de matériaux utilisés pour absorber l’énergie libérée lors de la combustion du bois. Alors que les poêles allemands fonctionnent avec de la pierre réfractaire (un mélange d’argile et de chamotte), les poêles finlandais sont plutôt composés de pierre ollaire. Cette dernière a tendance à chauffer plus rapidement que la brique réfractaire. Mais comme elle redistribue assez rapidement la chaleur emmagasinée, le poêle devra être alimenté en permanence en bois.

Quelques avantages et inconvénients !

Selon le modèle de poêle de masse, une flambée de plusieurs heures fournira une chaleur uniforme, constante et douce pendant 20 à 24 heures. Avec un rendement d’environ 80 %, le même pourcentage d’énergie (contenue dans le bois) est restitué sous forme de chaleur avec un tel appareil. Le principal inconvénient d’un poêle de masse est probablement son poids. Il est donc plus difficile à installer sur un plancher. En outre, il met plus de temps à chauffer qu’un poêle en acier.

Plan du site